David de la Mano en Norvège

Cet été, David de la Mano était invité en Norvège pour la deuxième édition du UpNorth Festival.

Il y a réalisé deux fresques. La première, “Malstrøm”, représente un tourbillon où les flots ont été remplacés par des silhouettes humaines dont les jambes se sont transformées en racines. Privés de leur terre, ces êtres déracinés semblent coexister sans se côtoyer dans une sorte d’errance collective. La représentation de la solitude est rare chez cet artiste, qui nous donne l’impression que cet état d’isolement est un danger, peut être aussi important que les tourbillons marins qui ont inspiré le titre de son oeuvre.

David de la Mano nous a souvent habitué à la représentation de personnages qui évoluent en groupe, faisant face à un obstacle ou une menace. On retrouve cette approche dans sa deuxième fresque intitulée “Solsticio”, peinte en collaboration avec l’artiste norvégien  DOT DOT DOT. Sur trois cercles jaunes, ses personnages fantasmagoriques avancent de façon déterminée sur des bateaux de fortune aux mâts fragiles et aux voiles déchirées. La ligne d’horizon varie d’un cercle à l’autre. Cette discontinuité de l’horizon à l’intérieur de ces cercles lumineux fait écho à la variation de la longueur des jours au cours de l’année, évoqué dans le titre de l’oeuvre. Par ce cycle, les deux artistes semblent aborder à la fois le changement et la routine.

David de la Mano en NorvègeGalerie Itinerrance
00
Inscrivez-vous à la newsletter Itinerrance

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des actualités de la galerie.

Votre adresse email sera utilisée uniquement pour vous communiquer notre newsletter ainsi que les actualités de la galerie par email. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide du lien présent dans les emails.