obey-hongkong-visualdisobedience-itinerrance-1

Visual Disobedience, l’exposition de Shepard Fairey à Hong Kong

En Octobre, l’artiste Shepard Fairey, alias OBEY était à Hong Kong pour son exposition “Visual Disobedience” présentée par la fondation d’art contemporain de Hong Kong.

A cette occasion il a réalisé 4 fresques dans la ville, inspirées de la culture locale. Toujours engagé, l’artiste dénonce l’abus de pouvoir des autorités avec comme fils conducteurs : la paix, le, pouvoir et les responsabilités.

La plus grande s’intitule “Peace Fingers”, elle représente une main couverte de motifs jaune sur fond bordeaux. Sur la paume on retrouve un petit mandala au centre duquel on aperçoit le logo de l’artiste. Les doigts de cette main stylisée forment le signe de paix.

Sur un deuxième mur, Shepard Fairey détourne l’imagerie de la Révolution Culturelle, dont il reprend les codes pour se les réapproprier afin de transmettre un message de paix. La figure du garde rouge brandissant le Petit Livre rouge de Mao est remplacé par la silhouette d’un homme, la fleur au fusil, avançant d’un pas décidé et tenant fièrement dans sa main la célèbre affiche d’André the Giant.

La fresque « Protect Peace Elephant » représentant un éléphant devant un soleil a été faite en collaboration avec le projet C:Changes, engagé pour la protection des espèces en voie de disparition.

Découvrez la vidéo du projet sur Vimeo.

Crédits photos : Jon Furlong / Obey Giant

Visual Disobedience, l’exposition de Shepard Fairey à Hong KongGalerie Itinerrance
02