D_FACE-paris-streetart13-itinerrance-1

“Love won’t tear us apart”, la fresque de D*Face pour Street Art 13

D*Face (né en 1978), de son vrai nom Dean Stockton vit et travaille à Londres. Son style est reconnaissable par l’utilisation d’une imagerie pop art, rappelant Roy Lichtenstein ou même Andy Warhol. Ses oeuvres traitent de manière sombre et satirique de l’obsession de la société pour les célébrités et de la surconsommation. Ses fresques représentent des figures féminines ou masculines très expressives, souvent accompagnées d’un commentaire ou d’une pensé, tout comme les portraits qu’il présente pour cette exposition.

Au mois d’avril, D*face a réalisé sa toute première fresque à Paris dans le cadre du projet Street Art 13, au 10 place Pinel.

Pour ses fresques, l’artiste s’inspire toujours de la ville et de l’environnement qui l’entoure. Paris étant connu pour être la ville de l’amour, il lui était évident de peindre sur son mur un couple amoureux et romantique.
Sa fresque « Love won’t tear us apart » représente un homme défiguré et une femme qui s’enlacent. Il s’agit des effets positifs de l’amour. L’homme défiguré représente les personnes que l’on a aimées qui ne sont plus dans nos vies, mais qui continuent de vivre à travers notre mémoire. Le sujet n’est pas la perte d’un être aimé mais son souvenir.
Selon lui, il est important que le public se fasse sa propre interprétation de son œuvre, car souvent leur imagination créée des explications bien plus intéressantes que la sienne.

“Love won’t tear us apart”, la fresque de D*Face pour Street Art 13Galerie Itinerrance
04