Djerbahood en quelques chiffres…

Depuis le mois de Juin 2014, le village d’Erriadh à Djerba abrite les 250 oeuvres uniques des 150 artistes venus du monde entier pour l’occasion.

4500 bombes de peinture plus tard, l’évènement a provoqué l’intérêt du monde entier, avec près de 1200 articles de presse dans 70 pays différents. Les très illustres New York Times, The Guardian, Libération, Al Jazeera, Le Monde ou encore Mashable ont consacré des articles à Djerbahood, lui conférant une renommée jamais vue en si peu de temps. L’opérateur téléphonique Ooredoo, partenaire de l’événement, propose une visite virtuelle des rues du village et la chaine franco-allemande ARTE s’est également invitée à Djerbahood pour réaliser une série documentaire en 10 épisodes, proposant une immersion exclusive avec les artistes.

Véritable musée à ciel ouvert, Djerbahood est une expérimentation de ce que pourrait être le musée idéal du mouvement Street Art : conçu dans le respect des normes muséales classiques avec une lumière, une scénographie et un parcours, il se démarque des festivals de street-art. Choisi pour son architecture traditionnelle hors du temps par la Galerie Itinerrance, le village d’Erriadh bénéficie aujourd’hui d’un tourisme ravivé. Le projet a également été une grande aventure sur le plan humain, provoquant des rencontres entre artistes et habitants, parfois surréalistes, mais aussi entre les artistes, qui ont composé des fresques collaboratives dans le village.

L’aventure Djerbahood est loin d’être terminée, elle va continuer de vous surprendre et faire parler d’elle dans les mois à venir… à suivre !

Pour être tenu informé de l’actualité de Djerbahood : S’inscrire à la newsletterDjerbahood.com, Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest et YouTube.

Crédits photos : Aline Deschamps / Galerie Itinerrance
Plus de photos sur la page Facebook

Djerbahood en quelques chiffres...Mathilde Bayle
03